5 juillet 2013

Le Progrès – La fresque du 11 novembre 1943 – Mercredi 26 juin 2013

OyonnaxProgres

Encore quelques coups de pinceau pour achever la fresque du 11 novembre 1943

Urbanisme. Les artistes lyonnais de CitéCréation sont à pied d’œuvre pour réaliser cette peinture murale commémorative.

Après l’hommage rendu à René Nicod, l’épopée industrielle de la ville retracée rue Laënnec, et la rénovation des anciennes publicités de la place Émile-Zola, les artistes de CitéCréation réalisent une nouvelle fresque géante sur Oyonnax.

Une souscription populaire pour financer la fresque

Cette œuvre, qui doit normalement être achevée mardi ou mercredi prochain, vient commémorer le 70è anniversaire du 11 novembre 1943, ce jour où, en pleine période d’occupation allemande, près de 150 maquisards ont défilé dans les rues de la ville.

« Lorsque la municipalité nous a proposé ce projet, il y a près de deux ans maintenant, nos équipes se sont heurtées à un cas de conscience, car même 70 ans plus tard, c’est un sujet qui reste délicat à évoquer », explique Halim Bensaïd, responsable du projet pour CitéCréation. « Ce défilé fait appel à la mémoire, à l’histoire… En même temps, c’est un immense moment de fierté et d’émotion populaire. Bref, nous nous demandions si une peinture murale pouvait raconter cette histoire encore chargée d’émotion, et nous avons souhaité prendre le temps de la réflexion, car une telle œuvre s’impose au regard. Elle doit donc être bien comprise et compréhensible par tous ».

Avant même l’ébauche du projet, CitéCréation s’est donc lancée dans une grande concertation. « Nos équipes ont mené une recherche iconographique au musée de la Résistance de Lyon. En complément, nous avons souhaité faire appel à la population, qui était invitée à nous transmettre des archives et d’éventuelles images d’époque. De précieux renseignements ont ainsi été recueillis. Ils nous ont aidés à mieux cerner l’état d’esprit dans lequel s’est déroulé ce défilé, où se mêlaient la surprise, le recueillement, et la fierté populaire. C’est cette ambiance que nous avons voulu traduire en peinture murale », ajoute Halim Bensaïd.

Toujours dans un esprit participatif, la municipalité a souhaité faire appel à la générosité des Oyonnaxiens en lançant une vaste souscription populaire. « En tout, près de 200 personnes, associations ou entreprises, ont participé au financement du projet, précise Pierre-Yves Prigent, directeur de cabinet du maire d’Oyonnax. Nous avons eu l’agréable surprise de voir des gamins casser leur tirelire pour donner 5 euros, ou encore, de recevoir des dons d’anciens combattants. » Cette souscription a permis de financer l’ensemble de la partie artistique, soit près de 65 000 euros. De son côté, la Ville a pris en charge la réfection des murs. « Chez CitéCréation, nous avons déjà réalisé 580 fresques, et c’est la première fois que je vois ça, confie Halim Bensaïd.

Ce projet a suscité un réel élan de solidarité sur Oyonnax. »

François Hollande attendu le 11 novembre prochain ?

L’information est à prendre au conditionnel, mais une invitation a bien été transmise à l’Élysée pour convier François Hollande aux commémorations du 70è anniversaire du 11 novembre 1943, date choisie pour l’inauguration de la fresque réalisée par CitéCréation. « Officiellement, aucune confirmation ne nous est encore parvenue, précise Yves Pringent, mais certains signes positifs nous laissent penser qeu le Président de la République pourrait venir assister à ces cérémonies », confie le directeur de Cabinet de Michel Perraud. Bref, aucune visite présidentielle n’est encore actée, mais le gouvernement y réfléchit. Le sujet a d’ailleurs été abordé au conseil des ministres du 19 juin dernier. Affaire à suivre..

 

Article de presse de Vincent Patrin paru dans Le Progrès le mercredi 26 juin 2013